Site de l'académie de Versailles

Accueil > Les formations > CFA AGEFA PME : Les formations supérieures en alternance > BTS Commerce International au lycée SANTOS DUMONT > Temoignages d’actions de Mobilité en BTS CI

Temoignages d’actions de Mobilité en BTS CI

Des témoignages sur les actions de mobilité en BTS CI

  • Hugo  : « Le séjour en Hollande nous a avant tout permis de nous rapprocher, de souder davantage le groupe. Dans une formation en alternance comme la nôtre une bonne cohésion du groupe est indispensable, entraide et bonne ambiance nous aident à tenir un emploi du temps parfois très lourd.

Je pense notamment à ceux qui on fait leurs premiers pas dans le monde de l’entreprise en débutant ce BTS, cela peut s’avérer fort stressant, impression que l’on est jugé en permanence par ses collègues plus expérimentés, que l’on ne sera pas à la hauteur... Si à cela s’ajoute une mauvaise ambiance pendant les périodes de cours ou la sensation de ne pas être intégré, la situation devient vite intenable.

Le voyage constitue une pause bien venue, bien située dans l’année, pour faire un break et apprendre différemment.

Par ailleurs, cette expérience est très valorisante parmi mes camarades qui se sont orientés vers des voies classiques : universités ou classes préparatoires.

D’autre part le voyage a pu conforter certains dans leur goût pour les voyages, la découverte de nouvelles cultures, et renforcer la maitrise de l’anglais (les poussant à l’usage de cette langue pour garder contact avec les étudiants hollandais). »

  • Nadège  : « Le séjour en Hollande a été une expérience unique, tout d’abord d’un point de vue personnel car il nous a permis de rencontrer des étudiants étrangers et nous nous sommes intégrés à leur culture, leur système éducatif, etc…

Ensuite, nous avons perfectionné notre anglais et appris à l’adapter à notre utilisation professionnelle. Etant donné que les hollandais sont très performants en anglais, ils nous ont aidés à améliorer notre langage.

De plus, dans le commerce international, le « networking » a une importance primordiale et nous avons presque tous gardés contact avec les étudiants que l’on a rencontrés en Hollande. Nous communiquons encore très souvent grâce à Internet et avec quelques camarades, projetons de refaire un voyage à Rotterdam. Nous nous sommes donc réellement bâtis un réseau à l’étranger. »

Le voyage en Hollande que nous avons effectué a été très enrichissant et très pédagogue dans le cadre de notre formation au BTS commerce international.

Le module de formation pratiqué pendant le séjour en Hollande, module de négociation à l’international, rentrait complètement dans le cadre de ma formation et de ce que mon tuteur me demandait de faire au quotidien (négocier auprès d’industriels étrangers pour obtenir un maximum de flux de marchandises depuis l’Europe vers la GB et vice versa).

Il m’a également permis de me rendre compte que je n’étais pas forcément faite pour vendre un service ou un produit mais plutôt pour acheter. Je suis d’ailleurs à présent chez un industriel au service transport international ou j’achète le transport et peux donc négocier des prix avec mes différents prestataires de services (transitaires).

Les différents jeux de rôle nous mettaient vraiment en position de vendeur face aux Hollandais acheteurs. On s’est réellement mit dans la peau du personnage pendant 10jours.

De plus cela nous a permis de nous mobiliser sur l’interculturel : on ne négocie pas en France de la même façon qu’au Japon ou même en Hollande, cela nous servira tout au long de notre carrière professionnelle.

Cette expérience était tout à fait adaptée au cadre du BTS CI, aussi bien sur le plan humain (découverte de nouvelles personnes, échanges sur les différents parcours...) que sur le plan apprentissage. »

  • Laetitia  : « Par rapport à la formation, cette expérience de mobilité européenne a permis :
    - d’illustrer à la perfection les cours de logistique internationale grâce à la visite du port de Rotterdam, très enrichissante pour connaitre les bases du transport maritime et comment s’acheminent les différentes marchandises d’un bout à l’autre du monde (porte conteneurs, vraquiers....).
    - de pratiquer et d’approfondir ma seconde langue, l’Anglais
    - de connaitre un autre système éducatif
    - d’appréhender de nouvelles méthodes de travail en groupe
    Ce voyage ne m’a malheureusement pas encore permis pour le moment de changer ou d’apporter quelque chose de nouveau à mon entreprise, surtout que, contrairement à l’Allemagne où nous étions partis en mission de prospection l’année d’après, nous n’avons pas travaillé d’un point de vue professionnel en Hollande. »
  • Stéphanie  : « Entre la possibilité de partir en Espagne à Tarragone ou Rotterdam, mon choix s’était porté sur la Hollande car je ne me sentais pas d’attaque à suivre des cours en espagnol et parce que je me sens bien plus à l’aise à parler en anglais.

J’ai vraiment apprécié ce voyage qui nous a non seulement permis à mes camarades et moi de nous rapprocher mais également à de mieux connaitre nos professeurs.

Nous n’avons manqué de rien, nos partenaires hollandais furent très accueillant, très aimables et nous avons tissé de très bon liens amicaux.

Les activités et les cours étaient vraiment très intéressants car les professeurs hollandais on su bien les mener et surtout les animer tout en restant fidèles au sujet sur le « management interculturel ».

Nous avons beaucoup appris sur les différences culturelles de nos deux pays, mais également sur la culture d’entreprise des autres continents qui nous ont été proposés.

Cela nous a permis de nous rendre compte de l’importance de prendre en considération les différences culturelles lorsque l’on travaille avec des collaborateurs internationaux, surtout au sein d’une équipe de travail.

Ce fut une grande expérience pour nous et nous avons vraiment hâte de les revoir et des leur rendre la pareille pour qu’ils apprécient leur séjour en France au moins aussi bien que nous avons apprécié le notre chez eux.

(Une petite parenthèse sur l’alternance :

Je suis très satisfaite de mon entreprise, tout se passe très bien et je ne regrette pas d’avoir choisi cette option malgré le rythme parfois soutenu et les semaines parfois chargées.

Je ne pouvais également tomber dans un meilleur centre de formation qui prend notre apprentissage très au sérieux, nous somme encadré par des professeurs qui connaissent leur métier et qui ont une réelle envie de transmettre leur savoir. Ils savent nous écouter et nous traitent de façon très professionnelle, contrairement à d’autres écoles où l’on est encore considéré comme de simples lycéens. De plus, PME apprentissage n’hésite pas à investir dans notre formation, que ce soit au niveau scolaire ou culturel.

L’alternance permet de poursuivre ses études toute en alimentant son expérience professionnelle dans le domaine étudié, et c’est exactement ce que je cherchais.)

  • Imanol : « Je pense que le voyage en Hollande nous a été bénéfique car nous avons été obligés de parler dans une autre langue.
    Nous avons dû nous intégrer avec d’autres élèves qui ont un autre mode d’enseignement et d’autres cultures. On a vu leur rythme scolaire et on a suivi leurs cours de « l’intérieur ».

Nous avons également pu en profiter pour visiter le pays, dont le port de Rotterdam (ce qui est intéressant pour nous, vu notre formation, ça nous donne une idée de comment ca se passe dans la réalité).

De plus, cela a été plus agréable de faire un module dans un autre environnement que celui qu’on a pendant les 2 ans. On apprend à mieux se connaître entre les élèves et à avoir un point de vue différent sur les professeurs avec qui on voyage. »

  • Loïc  : Mon séjour en Hollande m’a apporté un véritable épanouissement professionnel.

Etant étudiant en Commerce international, ce voyage à l’étranger m’aura permis d’améliorer mon niveau d’Anglais à l’oral et de refouler une partie de ma timidité. De plus, les techniques de vente apprise là bas m’ont été très utiles pour mieux comprendre et aborder le travail que je souhaite faire dans le futur.
Ce voyage a également été un point positif pour mon entreprise car j’ai appris à être plus détendu et confiant dans une situation de vente, ce qui n’est pas négligeable. D’un point de vue culturel, ce voyage a été très enrichissant car les Hollandais sont très portés sur l’international et sont accueillants. De plus, cela m’a permis de mieux comprendre le comportement des hollandais durant les situations de vente.

  • Maxime  : « Notre séjour en Hollande nous a, je pense, beaucoup apporté sur des points très différents :
    - En anglais d’abord, nous avons tous mesuré l’écart de niveau entre les hollandais et nous, et donc l’importance de bien parler, et bien évidemment, nous avons je pense progressé grâce à ces deux semaines, ce qui est toujours profitable pour nos situations en entreprises.
    - Sur les cours, nous avons découvert le fonctionnement à l’étranger en y participant, et nous avons donc pu mesurer toutes les différences et profiter du programme aménagé avec les jeux de rôles qui sont sans doute le point qui a le plus apporté par rapport à l’apprentissage. Même si les cas n’étaient pas passionnants, on s’est beaucoup plus pris au jeu de la négociation en se confrontant aux hollandais plutôt qu’à d’autres français.
    - Au niveau de la découverte du milieu professionnel aux Pays Bas, la visite du port a été impressionnante et l’accueil du dirigeant de l’entreprise de peintures automobiles Spectrum nous a étonnés : comment un cadre dirigeant peut-il consacrer 3 heures de son temps à présenter son entreprise à des jeunes étudiants … ?
    Aspects plus personnels que vis-à-vis de l’apprentissage :
    - Au niveau culturel, un quotidien à l’étranger comme celui que nous avons vécu est sans doute une bonne préparation à partir seul dans un pays étranger à quelques semaines du stage.
    - Ces dix jours partagés avec toute la classe soude le groupe alors qu’avec le rythme de cours nous avions peu eu l’occasion de partager autant. »

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Lycée des Métiers Santos Dumont, Saint-Cloud (Académie de Versailles)
Directeur de publication : Paul Baquiast